Le collectif d’artistes  U66 organise le deuxième parcours de Land’Art le long de la rivière l’Albarine du 12 Septembre au 11 Octobre 2015 (sur environ dix kilomètres  entre CHALEY, ARGIS, SAINT-RAMBERT EN BUGEY et TORCIEU).

Pour être en RESONANCE avec la BIENNALE DE LYON 2015, les œuvres proposées devront interroger le mot « moderne » et plus précisément l’idée de « vie moderne » .( pour plus d’informations :lire les indications données sur le lien suivant : http://www.labiennaledelyon.com/fr/bac/resonance-2013-appel-pro.html.

L’objectif de ce parcours reste cependant toujours  le même que celui défini pour la première édition : c’est à dire valoriser le Patrimoine Naturel et Historique de la vallée, et en particulier son Patrimoine Industriel remarquable (du 19éme et 20éme siècle). (dossier de candidature à renvoyer avant le 27 Mars 2015 à ateliersu66(at)aol.com)

Contexte :

Le collectif U66 ( http://U66art.org ) organise à un rythme biennal avec le soutien du Conseil Général de l’Ain, de la Communauté de communes de l’Albarine, des communes traversées et de divers autres partenaires, une exposition d’œuvres plastiques éphémères installées le long de la rivière l’Albarine (dans son lit sur ses berges ou à proximité immédiate).Le nombre d’œuvres présentées sera compris entre quinze et vingt réalisations réparties sur l’ensemble des communes.

Objectifs :Cette manifestation a pour but de sensibiliser le public le plus large à l’Art  Contemporain et d’aller à la rencontre d’une  population rurale qui ne fréquente pas habituellement les galeries d’Art et les musées. Elle entend également valoriser les richesses naturelles et patrimoniales d’un territoire en attirant un maximum de visiteurs d’horizons diverses qui ne vivent pas dans le BUGEY  grâce à sa mise en résonance avec la Biennale de LYON. Des interventions de plasticiens auprès des publics scolaires de la vallée  permettront la réalisation d’œuvres qui seront présentées également sur le parcours. Au cours des quatre semaines de la manifestation, divers évènements (vernissage, conférences, performances, installations, concours photos) seront organisés pour maintenir et relancer l’intérêt du public.

Conditions générales

Principe de sécurité et de respect de l’environnement : les œuvres réalisées ne devront pas mettre en danger le public.Les œuvres ne devront pas porter atteinte à l’environnement. Les matériaux utilisés sur les sites devront être de préférence biodégradables et d’origine naturelle. Dans le cas contraire, les objets manufacturés éventuellement installés « in situ »ne devront entrainer aucune pollution et devront être retirés par l’artiste à l’issue de la manifestation.

Principe de visibilité des œuvres : les œuvres devront être visibles à l’échelle de l’environnement et installées sur des sites repérés et définis par l’organisateur du parcours.

Critères de sélection des projets : prise en compte du paysage (rivière) et de l’environnement (vallée, vestiges patrimoine industriel) dans la création du projet. Impact visuel : la création doit être en adéquation avec l’espace qui l’accueille, l’objectif étant de proposer des projets visuellement imposants ou insolites de nature à capter l’attention des visiteurs .Pertinence du projet par rapport à la thématique « vie moderne » et aux objectifs de valorisation du patrimoine Naturel et historique du parcours  :patrimoine industriel remarquable(19éme,20éme)

Les lieux d’expositions :En extérieur départ du parcours : cascade de la Charabotte (Chaley), pilier du pont du chemin de fer inachevé (Tenay) , ruine du château de Cornillon (St Rambert en Bugey),etc, etc En intèrieur :lavoir d’ARGIS, autres lavoirs

Sélection des artistes :le projet est ouvert aux artistes plasticiens (Land’art, Art Nature, Art Environnemental, sculpture, installation) architectes, designers, paysagistes, photographes reconnus sur le plan national et international mais s’ouvrent également aux jeunes talents et aux étudiants des écoles d’Art. Les artistes inscrits à la Maison des Artistes ou disposant d’un numéro Siret  intéressés devront envoyer un dossier avant le 27 Mars 2015 par mail à : ateliersu66(at)aol.com ou par courrier à l’adresse suivante :

collectif U66 ancienne usine de la Schappe, le villars 01230 Argis.

Le dossier sera constitué  de renseignements sur l’artiste : nom, prénom, coordonnées, adresse , d’un descriptif précis du projet (démarche, dispositif technique, description des matériaux utilisés, dessin préparatoire et esquisses du ou des projets) et d’un cv artistique (lien vers site internet, 5 photos  d’œuvres déjà réalisées).

Conditions financières  : une compensation financière ou Bourse comprise entre 500 et 700 euros sera versée à chaque artiste sélectionné. Le montant est immuable que la candidature soit individuelle ou collective. Cette compensation financière correspond aux honoraires pour la réalisation de l’œuvre et à l’achat des matériaux nécessaires. Les artistes ont la possibilité de proposer et de réaliser une ou plusieurs œuvres, cependant le montant de la compensation financière restera identique.

Restauration et hébergement : des solutions d’hébergement et de restauration  à titre gratuit ou à des tarifs très avantageux pour les artistes sont étudiées pendant la semaine d’installation du 6 au 13 septembre.

Résonance avec la Biennale de LYON : les artistes qui le souhaiteront pourront participer aux journées professionnelles de la Biennale de LYON, inauguration officielle, visite, rencontre avec les journalistes (9 et 10 septembre 2015 à la Sucrière)

Contact et informations : Robert CHAUSSE : mob : 06 83 68 72 83. Le règlement complet de cet appel à projet est en ligne sur : www.landartaufildelo.org .Vous pourrez y trouver au fil des jours toutes les informations nécessaires régulièrement enrichies et complétées.

collectif U66 ancienne usine de la Schappe le Villars 01230 ARGIS- http://u66art.org