Résidence d’artiste 2014 à la Ferme de Chosal, dans le cadre de son Pôle Land Art Départemental (PLAD), pour la création d’une oeuvre d’art contemporain implantée dans ses espaces naturels, sur son sentier d’oeuvres.

CONTEXTE DE LA MISE EN ŒUVRE

La Ferme de Chosal, est un E.S.A.T (Établissement et Service d’Aide par le Travail) agricole situé en Haute-Savoie, à 20 km au nord d’Annecy qui accueille en insertion des personnes avec un handicap mental.

L’établissement est très concerné par la question environnementale. Sa réflexion, sur la relation entre activités humaines et écosystèmes, se traduit par un projet de développement durable. Le développement durable concilie l’écologie, l’économique et le social et tente d’établir un cercle vertueux entre ces trois pôles. Cet état d’esprit s’appuie sur des valeurs de solidarité, d’équité et de respect des différences.

Au sein de ces enjeux l’art et la culture doivent avoir leur place. Avec la création du PLAD (Pôle Land Art Départemental), la Ferme de Chosal place l’art contemporain et la culture au coeur de son projet d’établissement, en l’ouvrant à de larges publics, dans un souci de décloisonnement, d’échange et de rencontre.

Les travailleurs de l’ESAT sont étroitement associés à l’organisation et au développement du PLAD. Cette démarche, liée à une dynamique innovante dans un établissement d’insertion, crée un pôle culturel dont la qualité et l’originalité le dote d’une place crédible et majeure dans le maillage départemental des réseaux de l’art contemporain et du tourisme culturel.

Le PLAD : un projet artistique de qualité, en milieu rural et rayonnant sur l’ensemble du département de la Haute-Savoie. Le PLAD est membre du Réseau Départemental pour l’Art Contemporain de Haute-Savoie.

LE SENTIER PERMANENT D’OEUVRES CONTEMPORAINES DE LAND ART /ART ET NATURE

Ce sentier se constitue progressivement. Il est la trame permanente du PLAD. Les oeuvres, dans leurs diversités, témoignent des enjeux et des questions relatives aux liens de l’homme avec la nature, dans un cadre de développement durable.
Le sentier est accompagné d’un dispositif de médiation important en direction de tous les publics et notamment des publics scolaires. La médiation traite de l’oeuvre elle-même mais aussi de l’environnement naturel dans laquelle elle s’inscrit.

CADRE DE LA RESIDENCE

Dans le cadre du Pôle Land Art Départemental, la Ferme de Chosal, propose à un artiste une résidence où il sera invité à créer une oeuvre n’ayant pas vocation à pérennité mais devant être opérationnelle et visible en son entité au moins 6 mois.
C’est le lien à la terre et au vivant qui porte les fondements de l’ensemble des valeurs et des actions du projet social d’insertion de la Ferme de Chosal. Le PLAD, inscrit dans cette dynamique, a pour vocation d’être un lieu ressource et de création contemporaine « art et nature », largement ouvert à tous les publics et rayonnant sur l’ensemble du département de la Haute-Savoie.

IMPULSION THEMATIQUE GENERALE DU PLAD

L’ oeuvre attendue témoignera des enjeux et des questions relatives aux liens de l’Homme avec la nature. L’oeuvre sera originale et en adéquation avec les valeurs de développement durable et le principe de promotion des bonnes pratiques environnementales portées par l’établissement.

POUR CET APPEL A PROJET 2014, DEUX AXES D’INTEGRATION DES TRAVAILLEURS DE CHOSAL DANS LE PROCESSUS DE CREATION SONT ATTENDUS.

A : CADRE DE RENCONTRE ENTRE L’ARTISTE ET LES TRAVAILLEURS DE L’ESAT.
C’est là un élément fondamental du cahier des charges qui encadre chaque appel à projet annuel.
L’artiste est invité à inscrire la participation des travailleurs handicapés de la ferme de Chosal dans la réalisation technique de son oeuvre, d’une manière ou d’une autre et quels qu’en soient la démarche, le médium ou le sujet.
Le projet et la conception de l’oeuvre intègreront donc la possibilité de cette participation technique et en favorisera un contenu le plus intéressant possible pour les travailleurs handicapés de l’ESAT.
L’artiste est également invité à se rendre disponible aux rencontres et échanges, formels et informels, créés ou à créer avec les travailleurs de la ferme de Chosal et l’équipe d’encadrement de l’ESAT.
B : CADRE ARTISTIQUE INTRINSEQUE -CREATION D’UNE OEUVRES DE TYPE PARTICIPATIVE (OU RELATIONNELLE)
C’est là une inflexion artistique particulière donnée à l’appel à projet 2014.
L’artiste est invité à développer un processus de création impliquant, d’une manière ou d’une autre, et pour le moins les travailleurs de la Ferme de Chosal. Il s’agit là d’une impulsion liée à l’identité même de l’oeuvre. L’oeuvre, ne peut exister et avoir un sens que si elle intègre l’Autre dans son processus d’élaboration et dans ce qu’elle est. Nous parlons donc là d’une démarche artistique qui en elle-même est de type participatif (ou relationnel) et qui intègre l’Autre comme une des composantes de l’oeuvre.
Cet aspect est distinct (et complémentaire) du cadre précédent.

PERIODE /DUREE DE LA RESIDENCE / PRESENCES

La résidence se développera entre juin et septembre 2014.
La présence minimale sur site demandée à l’artiste est au moins de 12 jours continus ou discontinus.
La participation des travailleurs de la Ferme de Chosal ne pourra pas se faire sur les temps de travail.
L’inauguration de l’oeuvre se déroulera le 27 septembre 2014, de façon concomitante à l’inauguration d’une autre oeuvre (celle-ci pérenne) sur le sentier de Land Art. L’artiste s’engage à être présent à cette date et à ce que l’installation finale soit terminée.

CAHIER DES CHARGES

Écologie de l’oeuvre
Inscrit dans un réseau éco touristique et sous la vigilance de spécialistes environnementaux, les bonnes pratiques écologiques, de la conception à l’installation des oeuvres, sont incontournables.. L’impact de l’oeuvre sur le milieu d’implantation devra être neutre.
Une partie du travail pourra être réalisée ailleurs que sur le site, toutefois, le projet en prise direct avec le milieu d’implantation et réalisé in situ sera privilégié.
Lieux d’implantation
Le choix précis du lieu d’implantation de l’oeuvre se fera en concertation avec l’artiste sur le terrain, dans un souci d’harmonisation à la linéarité du sentier d’oeuvres et en fonction des contraintes locales ou de conflits d’usage avec les activités de la ferme.
Cadre financier
Une indemnité totale de 3550 €, comprenant la prestation artistique, l’acquisition de l’oeuvre et ses droits de représentation, les frais de production et le défraiement des déplacements sera versée à l’artiste suivant les modalités de la convention.

DOSSIER DE CANDIDATURE

photos_de_contexte

Date limite d’envoi des dossiers : le 15 mars 2014 (le cachet de la poste faisant foi)
Note: Les documents doivent nous parvenir en PDF mais aussi sur papier imprimé pour des facilités de consultation et de manipulation par les travailleurs handicapés de la Ferme.
PLAD
La Ferme de Chosal-ESAT
74350-Copponex
Contact/ Renseignements
régine.raphoz(at)wanadoo.fr
tel (+33)633 695 822