PAROUCHEVA

PAROUCHEVA

PAROUCHEVA

paroucheva2

paroucheva2

paroucheva2

paroucheva3

paroucheva3

paroucheva3

paroucheva4

paroucheva4

paroucheva4

paroucheva5

paroucheva5

paroucheva5

paroucheva6

paroucheva6

paroucheva6

Une artiste :

Elena PAROUCHEVA – Hardricourt, Ile de France – FRANCE

www.art-elena.com
www.electric-art.eu

Une oeuvre :

Installation monumentale « Source » – Amnéville les Thermes – Lorraine – FRANCE

Démarche :

Des pylônes électriques pour support, défi sculptural de taille gigantesque qui repense l’environnement, défilé de haute couture pour pylônes de haute tension.
Une confrontation entre le visible, les monstres d’acier, et l’invisible, l’énergie et les ondes, dans une série de photographies, de dessins, de peintures, de sculptures, d’installations et d’études.

Elena Paroucheva cherche une liaison entre l’art et l’environnement.  Elle transforme des pylônes électriques en créatures de rêve, crée des projets pour les antennes de télécommunication, des ponts et passerelles. Les hommes ont semé sur leur passage des constructions utiles, mais indésirables – des pylônes, des antennes, des ponts, des tours. Son approche visuelle de l’art dans l’environnement est inspirée par le visible et l’invisible – le pylône, transporteur d’énergie, est visible, mais l’énergie qui passe dans les câbles est invisible; les antennes sont visibles, mais les ondes radio sont invisibles. De cette inspiration, l’artiste a donné le nom de «Haute Tension» à ses sculptures et ses installations et « electric art » à sa voie unique dans l’art.

Les oeuvres d’Elena Paroucheva ont pour but de mettre en valeur des infrastructures des réseaux aériens de transport d’énergies. A la place de chercher à les camoufler dans le paysage, elle les transforme en oeuvres d’art.
Ces projets visent les supports des réseaux  – pylônes de:  Basse, moyenne et haute tension des lignes électriques, Eoliennes,  Antennes – relais de téléphonie mobile, Eclairage…

Ses  recherches lui ont permis de développer deux sortes de réalisations :
Installations :  L’intégration des constructions existantes dans l’environnement.
Sculptures : Nouvelles formes pour des constructions à implanter dans le paysage, des espaces urbains et ruraux.

Le sommet dans cette voie électrique est la « Source », installation monumentale réalisée avec le RTE, France. Elle est située au cœur du centre touristique et thermal d’Amnéville les Thermes (Région de Lorraine, France), site visité par environs 5 millions de touristes par an. La « fée électrique »  se pose sur 4 pylônes de haute tension de la ligne de transport d’électricité de 225 000 volts « Amnéville – Montois ».
Ses dimensions sont impressionnantes : longueur 1,5 kilomètre, hauteur 34 mètres, poids 28 tonnes. Les matériaux utilisés sont : 3284m de câbles en acier, 2708m de haubans, 576m de tubes en inox, 384 fixations, 40 projecteurs d’éclairage.
L’œuvre « Source » fait partie des 200 espaces publics inscrits dans “Les archives européennes de l’espace public urbain”.
Reconnue par le Ministère de la Culture, « Source » est présentée pour les « Journées Européennes du Patrimoine », des visites guidées sont organisées par l’Office de Tourisme d’Amnéville les Thermes pour présenter l’œuvre au public – son contexte, sa réalisation…