François Abelanet, initiateur du projet, vous donne rendez-vous, du 28 mai au 10 juillet, dans les jardins du Château de Saint-Germain en Laye afin de découvrir un immense quadrillage en anamorphose qui, par la magie de la perspective offrira ses illusions aux passants curieux.
Cette œuvre insolite, François Abélanet l’a rêvée écologique et citoyenne pour les promeneurs, collective et participative pour ceux qui ont contribué à sa réalisation. Elle n’aurait notamment jamais pu prendre vie sans les 15 jardiniers du Domaine National de Saint-Germain en Laye qui en sont les véritables mains ouvrières. Et c’est un peu du Le Nôtre créateur de la terrasse de Saint Germain qui renaîtra….
Matière première : de l’herbe, des millions de brins d’herbe, la pelouse du parc de Saint Germain. Verte bien sûr, mais pas du même vert partout. Grâce à l’utilisation de matières organiques riche en azote favorisant la formation de chlorophylle, certaines parties seront plus foncées que d’autres : ici un vert plus dense, là un vert plus clair. Au total un immense dessin en 3D qui prendra tout son relief à partir d’un point précis.
Sous le parrainage de Yann Arthus Bertrand.
Renseignements public au 01 34 51 75 38.