En 1968 un groupe d’américains et d’européens décident d’élaborer des projets qui mettent l’accent sur des techniques et des matériaux inédits tout en investissant des lieux autres que les galeries et les musées.
Leur principale source d’inspiration est le paysage. Celui-ci prend une dimension autre car il n’est plus décrit littérairement ou représenté picturalement mais utilisé comme matériau artistique.

Artistes

Christo et Jeanne-Claude, Walter De Maria, Jan Dibbets, Richard Fleischner, Hamish Fulton, Andy Goldsworthy, Michael Heizer, Nancy Holt, richard Long, Robert Morris, Dennis Oppenheim, Robert Smithson, Alan Sonfist …

Livres

Land Art et Art environnemental édition PHAIDON

Prix éditeur:  49,95 EUR         Achetez sur Amazon

L’auteur : Jeffrey Kastner, basé à New York est rédacteur en chef du magazine Cabinet. Ancien responsable d’Artnews, il a collaboré à des revues d’art du monde entier. Essai de Brian Wallis.

Ce livre présente en détail la genèse du phénomène Land Art dans les années 1960 et 1970, et les tendances qu’il a suscitées, jusqu’à l’art environnemental contemporain. Earthworks, environnements, performances Land Art et actions sont commentés et illustrés par plus de 300 photographies.

 

 

 


LAND ART aux éditions TASCHEN

Prix éditeur:  6,99 EUR         Achetez sur Amazon

L’auteur : Michael Lailach est commissaire d’exposition et conseiller scientifique de la Kunstbibliotek, Staatliche Museen zu Berlin.

Il nous dresse à travers cet ouvrage, une liste d’artistes de Land art qui, de Carl André à James Turrell nous  amène à une généalogie chronologique des femmes et des hommes qui ont contribué à la diffusion de cet art.

Au sommaire, après une courte histoire de l’art dans laquelle l’auteur nous plonge, le lecteur pourra se repérer pour apprécier les différentes catégories d’artistes, ceux et celles qui ont contribué à la pratique de l’earthworks du Earth Art, de l’art in-situ, de l’écological Art, du Land Art…

Pour une lecture simple et rapide, un artiste est présenté d’une part avec un texte explicatif et un résumé de sa démarche et d’autre part, une illustration en couleur en pleine page pour le visuel.

En conclusion, ce livre est simple dans sa présentation, toutefois, les textes sont assez denses et serrés. La rédaction et l’emploi de termes spécifiques sont plutôt réservé à un public averti.