Famille Le Blanc

La mère (Isabelle), le père (Jean-Michel) et les enfants (en grand nombre) font du land art comme ils respirent. Le land art est la prose de la nature, il est partout et il suffit de le voir, de lui parler et de le conjuguer, même s’il ne rime à rien.
Pour nous, c’est avant tout un amusement sans aucune prise de tête. Les seules réflexions sont celles de la lumière du soir dans une flaque d’eau, d’un rayon de soleil dans une goutte de rosée, voire d’un éclat de lune dans une mare. Tiens, on n’a pas encore essayé le land art nocturne, c’est une idée, mais on attendra pour ça les chaudes nuits d’été.
L’art sans prise de tête. L’art éphémère immortalisé par la photographie et le plaisir de croiser chaque jours nos « œuvres » modelées par le temps et les intempéries jusqu’à redevenir poussière (on avait dit : pas de prise de tête ! )
Je lande, tu landes, il et elle landent, nous artons

Le land art est à la portée de tous
Il est simple à réaliser
Il est éphémère
Il est sans prétention

Blog : http://landart.blogs.sudouest.fr