raphoz6

raphoz6

raphoz6

RAPHOZ

RAPHOZ

RAPHOZ

raphoz2

raphoz2

raphoz2

raphoz3

raphoz3

raphoz3

raphoz4

raphoz4

raphoz4

raphoz5

raphoz5

raphoz5

Une artiste :

Régine RAPHOZ – Pers-Jussy – FRANCE

www.regineraphoz.com

Une oeuvre

¡¿On marche sur la tête?! – Poirier LX 08 -Lac de Machilly – FRANCE

Démarche

Venue d’un travail de volume en atelier, et creusant l’idée selon laquelle il existe un rapport nécessaire et réciproque entre l’œuvre et son espace d’exposition, j’ai cherché à explorer plus avant les questions du rapport au lieu.
Les liens étroits que j’entretiens avec l’environnement et le monde végétal en particulier et mes préoccupations concernant ce qui y attache notre survie ont accompagnés l’évolution de mes pratiques .
Le champ d’intervention des installation environnementales in situ m’a donné de nouveaux termes de dialogue et me situe à une plus juste place , pour questionner simultanément l’art et la nature. Le défi d’avoir à inventer une relation d’appartenance à un site particulier et tout ce qui l’habite, est devenu une condition indispensable pour travailler.
Le processus d’intervention in situ suscite des temps d’échange sur le terrain qui s’ inscrivent au cœur même du travail et cela m’a aussi révélé que c’était se placer là dans le cadre essentiel de la dimension relationnelle, de la ressource humaine et rendre au travail de création de sa fonction première de médiation .

Cette inversion est la deuxième d’une série proposée comme des signes emblématiques; une façon de dénoncer la manière dont les hommes mènent le monde; à l’envers.
C’est chaque fois un hommage rendu à une nature précieuse , une manière de réaffirmer qu’il convient pour notre survie de revenir sans cesse à un positionnement responsable à l’égard des ressources naturelles. C’est chaque fois souligner et d’une certaine manière donner forme à des idées politiques essentielles voire vitales pour l’avenir.