Du 1er au 24 juin 2012 – La Crypte – Orsay
Lorsque mon regard a suivi la lumière qui pénètre avec douceur dans la crypte, je sus à l’instant même, qu’une installation sous la forme d’un SOS s’imposait.

Une cascade d’eau asséchée doit envelopper le pilier central pour nous rappeler l’importance de notre attitude envers les éléments naturels. Des modules en bambou obligent notre mémoire à imaginer les plantes magnifiques avant leur manipulation génétique. Le sol se couvre de charbon comme après une éruption volcanique. Les graines sont pétrifiées et leur transformation est inévitable. Un lac artificiel composé de miroirs nous renvoie notre image pour mieux nous interroger.« J’ai marché sur la terre et mes larmes sont devenues du vent, emportées par le bruit assourdissant des arbres abattus ».

Un impérieux désir de beauté habite le coeur de l’homme. Que cette beauté nous apparaisse comme une promesse de bonheur ou comme simple valeur d’ordre sensible, peu importe, l’important est de réagir en urgence pour que notre patrimoine traverse le temps pour les générations futures.

Marina Cartiant

www.marinacartiant.fr

La Crypte
2 avenue St-Laurent
91400 ORSAY

Service culturel 01 60 92 80 28